Judie.fr » Style distingué » Peut-on utiliser une cigarette électronique en avion ?

Peut-on utiliser une cigarette électronique en avion ?

La cigarette électronique étant devenue un substitut indispensable à la cigarette traditionnelle, il est normal de vouloir l’emporter partout avec soi, même en avion. Quand bien même cela est possible, des règles de sécurité strictes encadrent l’emport des cigarettes électroniques en avion. Ces derniers étant soumis à une réglementation pour la sécurité des passagers. Voyons donc en quoi consistent les conditions à respecter avec sa cigarette électronique afin de pouvoir embarquer avec elle en avion.

Les possibilités de transport d’e-cigarette en avion

Transporter sa cigarette électronique en avion revient à considérer également le transport d’e-liquide. C’est le cas d’évoquer les conditions qui s’appliquent à chacun d’eux.

Emporter sa cigarette électronique en avion

Il est interdit depuis le 1er avril 2016 sur décision de l’Organisation de l’Aviation Civile Internationale (OACI) de transporter en soute des batteries de cigarettes électroniques. Cela dans le but de limiter le risque d’inflammation dû aux variations de pressions. Des précédents ayant déjà eu lieu avec des débuts d’incendies à la suite de rangement de cigarettes électroniques en soute. Ainsi, vous devriez garder votre cigarette électronique à l’intérieur de votre bagage à main. Il existe également quelques recommandations qu’il est important de noter lors du transport d’une cigarette électronique en avion :

  • éviter de recharger la cigarette électronique durant le voyage
  • conserver d’éventuelles batteries de rechange dans leurs emballages d’origine
  • bien ranger la cigarette électronique afin de prévenir les risques de mise sous tension accidentelle.

Les compagnies aériennes appliquant leurs propres réglementations par rapport au transport de cigarette électronique, il serait judicieux de se renseigner avant de penser à embarquer avec sa vapoteuse. Il faudrait également se renseigner sur la légalité de la cigarette électronique dans le pays de destination s’il s’agit d’un vol international. Cela vous évitera de vous la faire confisquer à l’arrivée.

Emporter son e-liquide en avion

Les mêmes réglementations s’appliquant au transport de liquides en avion sont valables pour l’emport d’e-liquide pendant un voyage en avion. Dans les faits, votre contenant ne devra pas excéder les 100 ml et devra être disposé dans un sac plastique transparent d’un litre au plus et de dimensions 20 x 20 cm au maximum. Au-delà d’une contenance de 100 ml, votre e-liquide devra être rangé dans vos bagages à la soute. Pensez à le mettre dans une boîte plastique afin de prévenir les risques de fuites qui pourraient salir vos effets.

Les possibilités de vapotage en vol

Avec la présence de détecteurs de fumée pouvant se déclencher intempestivement, il est désormais interdit de vapoter en plein vol. En plus, l’utilisation d’une cigarette électronique en avion occasionne des gênes vis-à-vis des autres voyageurs. De quoi susciter de possibles plaintes qui nuiraient à l’ambiance du vol. Ne tentez pas non plus de vous rabattre sur les toilettes. Ces dernières disposent aussi désormais de détecteurs de fumée. Certaines compagnies aériennes ont prévu des sanctions par rapport à de pareilles infractions.

Voilà donc l’essentiel à connaître avant de considérer un voyage avec une cigarette électronique en avion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *