Comment réaliser un suivi de grossesse semaine par semaine ? Les étapes importantes

Alors, vous êtes enceinte ! Félicitations ! Qu’il s’agisse de votre première ou de votre cinquième grossesse, vous devez suivre certaines étapes tout au long des neuf prochains mois pour assurer votre santé et celle de votre bébé. Il est important de suivre ces examens et tests tout au long du processus pour vous assurer que tout se passe comme prévu.

Semaine 10-13

Au cours des semaines 10 à 13, vous passerez une échographie et rencontrerez votre médecin pour un examen complet. À ce moment-là, votre médecin pourra également demander des analyses sanguines supplémentaires si nécessaire. Vous recevrez des informations sur les vitamines prénatales et les médicaments qui peuvent être pris sans danger pendant la grossesse et ceux qui doivent être évités. C’est également à ce moment-là que vous devez commencer à penser aux cours d’accouchement, s’ils vous intéressent.

Semaine 20-24

De la 20e à la 24e semaine, il est probable que vous sentirez votre bébé bouger en vous – un moment vraiment magique ! Pendant cette période, votre médecin effectuera très probablement des tests tels que des contrôles de la pression artérielle, des analyses d’urine et des échographies. En fonction des résultats de ces tests, il pourra vous suggérer des dépistages ou des tests supplémentaires si nécessaire. En outre, c’est le moment idéal pour commencer à parler avec votre médecin de toutes les questions ou préoccupations que vous avez concernant le travail et l’accouchement.

Lire :   Quelles stratégies adopter pour renforcer la complicité par la communication dans votre couple ?

Semaine 30-36

Les semaines 30 à 36 marquent la dernière ligne droite de la grossesse ! Vous aurez de fréquents rendez-vous avec votre sage-femme ou votre gynécologue pour des examens, notamment des analyses d’urine, des contrôles de la tension artérielle et des échographies. C’est également à ce moment-là que les médecins effectueront un test de tolérance au glucose pour vérifier l’absence de diabète gestationnel. À mesure que vous vous rapprochez de la date de l’accouchement, les médecins peuvent vous suggérer de passer régulièrement des tests de non-contrainte (NST), qui consistent à surveiller le rythme cardiaque du fœtus en réponse à un mouvement, ainsi que des tests de contrainte de contraction (CST), qui mesurent l’efficacité des contractions à faire passer le sang du placenta dans la circulation sanguine du bébé.

Quel que soit le nombre de fois où vous avez été enceinte auparavant ou le trimestre dans lequel vous vous trouvez actuellement, il est toujours important de se rappeler que chaque grossesse est unique et spéciale à sa manière ! Prendre soin de vous pendant la grossesse en vous rendant régulièrement chez votre médecin et en suivant ses instructions pour tout test supplémentaire peut contribuer à assurer une grossesse saine pour la maman et le bébé ! Assurez-vous de parler ouvertement avec lui de toute question ou préoccupation qui survient à chaque étape du processus, afin qu’ensemble nous puissions connaître une fin heureuse !

Lire :   Hémorroïdes, comment en venir à bout ?